Si le malade mental nous apparaît si plein de possibilités, si nous le considérons avec un désir si passionné de lutter contre sa condition d'étranger, c'est assurément que, parmi les expériences qui nous ont le plus rapproché de lui et le plus incité à pénétrer dans son monde, l'une atteignait le comble de l'intensité : le drame vécu sous l'occupation, où la vie même de nos malades était perdu. Rien ne pouvait mieux nous révéler leur humanité, rien, à nos yeux, ne pouvait les faire moins aliénés.

download

Yves Buin : Les hôpitaux portes-ouvertes.
Annie Vacelet : Ils ont inventé une nouvelle clinique : un lieu de parole.
Hélène Chaigneau : La soupe de la maniaque.
Annick Kouba : Il fait traverser l'hôpital aux paysans.
Claude Louzoun : Saint Alban a mis en cause l’asile mais pas l’hôpital psychiatrique.

lien permanent

occupation (2)

download

Philippe Clément : À Saint Alban.
Françsoie Cloarec : Les frontières sautent, on ne se parle pas pareil.
Paul Brétécher : Retrouver la lucidité.
Anne-Marie Secret : Camille Claudel, morte de faim.
Roger Ferreri : Est-ce que la solidarité désigne un ennemi (intérieur) ?
Bernard Doray : Un point de consistance.

lien permanent

occupation (3)

download

Philppe Clément : La dépendance des patients.
Michaël Guyader : En finir avec l'hôpital.
Chantal Piquet : il y a des comportements aliénistes.
Jaqueline Schwartz-Guyader : Il faut transposer.
Marie-Hélène Texier : Bon sens du mot asile.

lien permanent

occupation (4)

download

Bernadette Chevillion : On était disponible.
Lise Maurer : Tout ce qui est miroir est un peu gênant.
Mesnard : Des frigos vides.
Paul Machto : Le jeune turc.
Yves Gigou : Le retour en arrrière.

lien permanent

 

Site généré avec LoGz(B) 2005 by Loz http://www.logz.org, Copyleft Licence Art Libre | site map
nombre de requêtes 11