Pierre Noël

Médecin psychiatre

 

« Le côté militant de Bonnafé sur lequel on insiste toujours fait qu’on a tendance à souvent minorer ses qualités relationnelles directes avec les patients. Ce qui illustre ce que j’avance là c’est sa participation trés actives aux annales médico-psychologiques où il présentait régulièrement des travaux et des observations. D’autre part il n’a pas été inactif sur le plan de la formation et de l’enseignement : dans le bureau de Paul Bernard à Vaucluse, il y avait des séances. Ces groupements de 20 ou 30 personnes se tenaient le plus souvent les samedis matin et tournait autour de la préparation du concours du médicat, avec la présentation d’un patient et la rédaction d’une présentation orale ou d’un certificat. Et justement, dans ce que Bonnafé a publié comme dans les samedis vauclusiens, ou encore dans les entretiens avec les patients dans son service, il avait toujours toujours cette réflexion que je n’ai jamais oublié, que tout se passait dans la relation avec le patient en fonction d’une empathie que l’examinateur pouvait manifester à l’égard du patient. En la matière, Bonnafé était toujours exemplaire. »

lien permanent

download

Élève de Paul Bernard

lien permanent

download

Les samedis vauclusiens

lien permanent

download

Bonnafé à Vaucluse

lien permanent

download

Rue du Figuier

lien permanent

download

Premier pas dans la cité

lien permanent

download

Résistance et secteur

lien permanent

download

Bonnafé et Tosquelles

lien permanent

download

Marxisme et psychanalyse

lien permanent

download

Bureaucratisation

lien permanent

 

Site généré avec LoGz(B) 2005 by Loz http://www.logz.org, Copyleft Licence Art Libre | site map
nombre de requêtes 11